Image default
Business / B2B

Tout savoir sur le netlinking et la stratégie de référencement

Rate this post

Toujours un outil efficace pour référencer votre site, le netlinking reste une technique imparable pour être vu et ranké sur les moteurs de recherche.

Le Netlinking – Link-Building –  Linking Externe, peu importe comment on l’appelle, consiste à maximiser le nombre de backlinks pointants vers un site web pour en augmenter le trafic et améliorer naturellement le Positionnement de ses pages sur les moteurs de recherche, et en particulier Google.

Au fil du temps et des changements d’algorithmes de Google (Panda, Pinguin …), les traffic manager et autres pros du Référencement ont développé un éventail de méthodes pour mettre en place des stratégies de netlinking.

Google, toujours netlinking-friendly ?

L’utilité du netlinking dans une stratégie SEO est reconnue par Google. Le moteur de recherche l’annonce clairement dans ses directives , il dit : « Le classement de votre site dans les résultats de recherche Google est en partie basé sur l’analyse des sites qui comportent des liens vers vos pages. La quantité, la qualité et la pertinence des liens influencent votre classement. Les sites proposant des liens vers vos pages peuvent fournir des informations sur l’objet de votre site, et peuvent indiquer sa qualité et sa popularité. » Les liens sont toujours un signal significatif quant à la qualité d’un site.

Comment mettre en place une stratégie de netlinking ?

Lorsqu’une stratégie de netlinking n’est pas mise en place « on-purpose » sur son site web, on considère les liens entrants comme ceux étant produits « naturellement » par les internautes sur d’autres site web (les leurs en général, ou leurs Réseaux sociaux), si le contenu de votre site leur semble pertinent et original, et donc qu’ils en parlent.

Lorsque l’on met en place une véritable stratégie, plusieurs moyens sont alors à votre disposition: la création de sites ou de blogs connexes, l’utilisation des sites de publication d’articles, le rachat de nom de domaine….  Mais la stratégie chouchoute de nos référenceurs reste l’échange de liens (passant souvent par l’échange d’articles ou la création d’articles sponsorisés, plus que par de l’échange de lien direct, moins valorisé par Google).

Celle-ci permet d’obtenir rapidement une amélioration du positionnement dans Google et, dans une moindre mesure, le nombre de visiteurs de site à site. Mais attention à ne pas en abuser et à le faire avec subtilité car Google a instauré un BlockRank dans son algorithme pour bloquer les sites qui ne respectent pas les règles du netlinking.

Quels critères respecter pour faire de l’échange de lien en respectant les règles de Google ?

Faire du lien, créer du bruit autour de son site c’est bien, mais il faut savoir que tous les liens n’ont pas la même valeur aux yeux de Google.

On distingue 5 critères principaux pour créer des liens de qualité appréciés par Google.

1. C’est la qualité du backlink qui compte, pas (que) la quantité.

Deux critères pour évaluer la quantité et qualité de vos backlinks: le PageRank et le TrustRank :

  • Google évalue ce qu’on appelle la popularité du site (=PageRank) ; c’est-à-dire le nombre de pages web qui sont liées à un site web.

Pour vous donner un exemple, c’est ce PageRank qui est responsable du fait que les nouveaux sites soient lésés en termes de positionnement et ont souvent du mal à attirer de nouveaux internautes.

  • Mais voilà, la quantité de liens entrants sur son site web ne suffit plus, il faut désormais que ceux-ci soient de qualité, c’est ce qu’on appelle TrustRank. Un lien de qualité est un lien qui provient d’un site ayant déjà un fort PageRank et TrustRank, on parle alors de site « référence » ou « d’influence ». Si un site de référence pointe sur votre site, Google en déduira que votre contenu doit être lui aussi pertinent sur cette thématique. Le TrustRank a clairement pour objectif de limiter l’utilisation de techniques abusives d’échange de liens en nombre mais de mauvaise qualité (annuaires, ferme de liens…).

Il vaut donc mieux privilégier des backlinks sur quelques sites très connus par votre cible plutôt que les liens entrants en très grande quantité de sites éloignés de la thématique de votre site.

2. Varier les sources, privilégier celles de qualité

N’avoir que quelques sites parlant de votre site ne vous aidera pas à justifier de la pertinence de celui-ci. Une stratégie de netlinking doit aussi s’appuyer sur un nombre varié de noms de domaine source. Plus vous aurez de liens de sources différentes, plus vous, Google et les autres moteurs de recherche vous prendront au sérieux, et augmenteront votre TrustRank.

Garder en tête que vos sources doient avoir un PageRank et un TrustRank supérieur au votre, sans forcément être des sites de références, mais déjà plus reconnu par Google que votre site.

3. La thématique du site doit être proche de la votre

On l’a déjà abordé rapidement dans la conclusion du premier critère, mais pour que le lien entrant soit pertinent pour Google et ait un impact sur votre référencement, les deux pages (pages cibles du lien et pages sources du lien) doivent parler du même sujet et avoir un contenu, une sémantique proche. Le Backlink aura d’autant plus une légitimité et apparaîtra comme logique au regard de l’algorithme de Google. Pour définir le lien entre deux pages, les moteurs de recherche analysent le contexte lexical qui entoure les balises du lien échangé.

De plus, dans une volonté d’augmenter son nombre de visiteur sur son site, créer des liens entre sites sur des sujets semblables permet de faire venir un trafic de qualité plus facile à convertir sur votre site.

4. Utiliser la balise <a href>, éviter les « nofollow »

Les backlinks doivent être en « dur », c’est à dire intégrer dans vos pages avec la balise <a href> et ne pas porter de mention « nofollow », car les Googlebots ne le lieront pas et donc ne l’indexeront pas, ce qui diminuera alors l’impact de ce lien sur votre référencement naturel.

5. Variez vos anchortext, balise title et alt dans vos backlinks

Un baclink contient toujours : l’URL de la page cible, un titre du lien qui apparaît lorsque la souris survole le texte, un texte cliquable (=anchortext), sur lesquels vous pouvez influencer car Google les prend en compte dans son indexation. Pensez donc à bien renseigner ces trois champs en variant les contenus et en y mettant bien évidemment les mots-clés sur lesquels vous souhaitez ranker.

Google pénalise la sur-optimisation

On l’a dit, le nouvel algorithme de Google n’a pas signifié la fin du backlink dans le référencement naturel, mais seulement du Black hat (liens de faible qualité et en quantité importante) – ou sur-optimisation – qui est de plus en plus pénalisé.

Fini les annuaires de mauvaise qualité, places aux liens naturels issus de Blog ou de site d’influence plus valorisés par Google.

La place des réseaux sociaux dans le netlinking ?

Depuis la progression forte de l’audience des réseaux sociaux, les trafic managers se posent souvent la question de l’utilité des liens issus de ces plateformes. Ceux-ci sont-ils pris en compte dans l’algorythme de référencement de Google ?

Pour le moment les backlinks provenant des réseaux sociaux semblent renvoyer des signaux positifs, n’hésitez donc pas à partager du contenu sur vos médias sociaux, mais pour cela vous devez élaborer une stratégie social media afin que votre contenu partagé sur ces plateformes fassent mouche.

En résumé, voici la TODOlist de vos backlinks

  • Liens provenant de sites au PageRank (et si possible TrustRank) supérieur à celui de votre site.
  • Privilégiez la qualité plutôt que la quantité.
  • Privilégiez la sémantique et la thématique plutôt que la quantité.
  • N’oubliez pas de faire vos échanges de liens avec la balise <a href>.
  • Insérez vos liens dans du contenu d’une page plutôt que de l’échange liens directs
  • Soyez créatif dans vos anchortext, vos titres et vos balises alt. Faites appel aux synonymes, pluriels et autres déclinaisons possibles.
  • Ne faites pas d’échange de liens sur des pages contenant déjà beaucoup de backlinks.

Cet article a été proposé par https://www.lorraine-referencement.fr

Autres articles à lire

Pourquoi un site internet a-t-il besoin de bons textes

Emmanuel

Comment rédiger le meilleur contenu pour votre site web ?

administrateur